L’art invendable

Chronique par Luc Clément

Sommaire

Artiste d’origine péruvienne installée à Amsterdan, Teresa Borasino collabore à la structure STAFF-ROOM, plateforme « à but non lucratif » consacrée à des processus de travail « invendables ». Elle est également associée au collectif Futuro Caliente, regroupant des artistes engagés dans des projets liés au changement climatique. Lors de la dernière COP 21 à Paris (30 novembre – 12 décembre 2015), l’artiste disposait d’une accréditation au sein de la délégation péruvienne, ce qui lui permit de placer, avec la complicité d’autres groupes activistes, dont TierraActiva, 150 rouleaux de papier hygiénique dans les toilettes destinées aux participants. Sur ceux-ci étaient imprimés le dernier rapport de l’IPCC (Intergovernmental Panel On Climate Change) sur le climat (Cli-mate Change Synthesis Report). Ces rapports scientifiques annuels dressent des bilans dont les états font bien peu de cas dans l’élaboration de leurs politiques respectives.

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections