Les murs controversés d’Ouzaï

Chronique par Isabelle Rodriguez

Sommaire

En arrivant à Beyrouth, tout voyageur qui sort de l’aéroport aperçoit face à lui le quartier d’Ouzaï. C’est ici, au milieu de ces 4 km2 de constructions vétustes amoncelées les unes sur les autres, et pour la plupart construites sans autorisations par des populations déplacées, qu’a grandi Ayad Nasser, avant de faire fortune dans l’immobilier depuis la France. Ouzaï est un quartier délaissé qui souffre de sa mauvaise réputation — violence, pauvreté, surpopulation — mais que le jeune entrepreneur n’a jamais oublié.

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections