Les artistes refont le monde
Autour du texte
11 avril 2019

Brexit or not Brexit

Saint-Pancras, la mythique gare londonienne, est le terminus de l’Eurostar qui transporte plus de neuf millions de voyageurs chaque année. Impossible désormais pour ces nombreux usagers venus d’Europe occidentale d’en traverser le hall sans tomber nez à nez avec l’œuvre de Tracey Emin. L’artiste britannique, qui dit avec l’emphase qui la caractérise avoir pleuré à l’annonce des résultats du referendum de juin 2016, offre « un message subliminal anti-brexit » en forme de déclaration d’amour. Sur vingt mètres de large, des lettres géantes diffusent leur lumière rose au dessus de l’horloge centrale et proclament  I Want My Time With You .

Lire aussi...