DAU, la démesure d’un projet

Chronique par Zoé Cosson

Sommaire

À partir de la figure de Lev Landau (prix Nobel de physique en 1962), le cinéaste russe Ilya Khrzhanovsky a orchestré un projet sidérant, à la croisée du théâtre, de la performance et de la télé-réalité. DAU – à lire comme la contraction de Lev Landau – se présente comme une expérience immersive dans un système clos et totalitaire. Un projet à l’image de son démiurge : dantesque et sulfureux.

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections