Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Zoé Cosson

Biographie

En 2012, Zoé Cosson intègre l’Ecole Supérieur d’art et de design de Reims où elle développe une pratique hybride à l’intersection de la vidéo expérimentale, du documentaire et de l’écriture. Le plus souvent lié à des espaces circonscrits, son travail explore les attitudes induites par l’environnement, et en miroir, les mouvements susceptibles de le façonner. Après l’obtention d’un DNSEP en 2018, sa vidéo Salle d’attente est exposée au vidéo-club du FRAC Champagne-Ardennes. La même année, elle intègre le Master de Création Littéraire du Havre où elle travaille à l’élaboration d’un roman de non fiction nourri d’archives iconographiques, de souvenirs et d’interviews récoltés in situ dans un village ariégeois. La porte de montagne, un extrait de ce texte, est publié dans la revue Artichaut en 2019. Parallèlement, elle continue de collaborer avec de jeunes artistes, notamment avec First Laid qui édite actuellement le récit de sa rencontre avec les astrophysiciens du Paris Centre for Cosmological Physics dans le cadre de l’exposition Ce qui ne tourne pas, tombe.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Autour du texte
Chronique par Zoé Cosson
14 juin 2019

DAU, la démesure d’un projet

Chronique par Zoé Cosson

À partir de la figure de Lev Landau (prix Nobel de physique en 1962), le cinéaste russe Ilya Khrzhanovsky a orchestré un projet sidérant, à la croisée du théâtre, de la performance et de la télé-réalité. DAU – à lire comme la contraction de Lev Landau – se présente comme une expérience immersive dans un système clos et totalitaire. Un projet à l’image de son démiurge : dantesque et sulfureux.

Lire aussi...