Sheila de Bretteville, du féminisme graphique au design émancipateur.

Investigation par Géraldine Gourbe
Sommaire

Les pédagogies alternative, institutionnelle ou radicale connaissent ces dernières années un regain d’intérêt. Cette attirance vers les éducations nouvelles se construit bien souvent à partir d’expériences singulières menées entre les années 1950 et 1970. Après avoir analysé la figure révolutionnaire du Brésilien Paulo Freire, Géraldine Gourbe revient sur la School of Design et les deux départements de graphisme féministe créés par Sheila de Bretteville : Women’s Design Program et Women’s Graphic Center.