Les Indes galantes
dans le souffle du krump

Investigation par Patricia Brignone

Sommaire

En 2017, l’artiste Clément Cogitore réalise un film à haute charge énergétique. Sur le plateau de l’Opéra Bastille à Paris, sont réunis une quarantaine de danseurs et de danseuses de krump, danse populaire née dans les années 2000 dans le quartier de South Central à Los Angeles. Ils déploient leurs gestes et imposent leur style et leur culture sous la musique baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes galantes. Bousculant le temps et les genres, et surtout évitant les pièges convenus de l’appropriation, Cogitore réussit ici une œuvre forte qui dépasse les clichés culturels.

[ 1 ]

3ème Scène, Opéra national de Paris, Entretien avec Clément Cogitore, URL : https://www.youtube.com/watch?v=UMv4EyS08_g&t=35s

[ 2 ]

Dans un article consacré au krump, qu’elle qualifie de « danse libre, brute, mais structurée », la journaliste Rossana Di Vincenzo détaille les diverses figures propres à ce répertoire, tel que le stomp (qui consiste à frapper le sol du pied comme évoqué plus haut), le chest pop (jeu de soubresauts fréquents de la poitrine), mais aussi « le arm swing (mouvement des bras mimant le jet d’un projectile ou un coup de poing, mais avec les mains ouvertes), auxquels s’ajoutent les gimmicks (langue tirée, front plissé, bouche ouverte, regards menaçants) », Rossana Di Vincenzo, « Le retour en force du krump, la danse « mal-aimée » du hip-hop », publié en ligne le 24/04/2018, URL : https://www.telerama.fr/sortir/le-retour-en-force-du-krump-la-danse-mal-aimee-du-hip-hop

[ 3 ]

MAC/VAL, A propos de quatre œuvres de Clément Cogitore (entretien, 12/06/2017), URL : http://www.macval.fr/Clement-Cogitore

[ 4 ]

Ibid.

[ 5 ]

Roland de Candé, Histoire universelle de la musique (T. 1), Éditions du Seuil, 1978, p. 578.

[ 6 ]

3ème scène, Opéra national de Paris, Entretien avec Clément Cogitore, URL : https://www.youtube.com/watch?v=UMv4EyS08_g&t=35s

[ 7 ]

Ibid.

[ 8 ]

Ibid.

[ 9 ]

Ibid.

[ 10 ]

Voir Véronique Doisneau, le film de Jérôme Bel, consacré à la danseuse du corps de ballet de l’Opéra de Paris.

[ 11 ]

Patrice Blouin, « David LaChapelle », Les Inrockuptibles, n° 0512, 21-27 septembre 2005

[ 12 ]

Rossana di Vincenzo, « Le retour en force du krump, la danse « mal-aimée » du hip-hop », op. cit.

[ 13 ]

3 ème Scène, Opéra national de Paris, Entretien avec Clément Cogitore, op. cit.

[ 14 ]

Philippe Hersant, « Baroque », Encyclopaedia Universalis [en ligne], URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/

La valeur d’une œuvre d’un artiste tient souvent à la place singulière qu’elle occupe dans l’ensemble de celles produites par celui-ci. C’est incontestablement le cas des Indes galantes de Clément Cogitore. Alors que l’une de ses dernières vidéo, The Evil Eye (2018, confirme son sens de la manipulation des images, et sa capacité à s’affranchir…

Envie de réagir ?

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections