Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Patricia Brignone

Biographie

Patricia Brignone est critique et docteure en histoire de l’art, avec un intérêt marqué pour les pratiques scéniques au croisement de diverses disciplines. Collaboratrice pour de nombreux supports (artpress, Mouvement, Critique d’art, France-Culture), elle est aussi l’auteure d’ouvrages : Ménagerie de Verre, Nouvelles pratiques du corps scénique (éd. Al Dante, 2006) ; Du dire au faire (éd. Musée du MAC/VAL de Vitry-sur-Seine, 2012), ainsi que de divers textes de catalogues : Ne pas jouer avec des choses mortes (Villa Arson, Les presses du réel, 2009); La performance : vie de l’archive et actualité (éd. Les presses du réel, 2013) ; Uchronia – Duplicate > Do not create – Infiltrate – Do not exhibit…, sld d’Annie Vigier & Franck Apertet [les gens d’Uterpan], (Sternberg Press, 2017) ; Esther Ferrer (MAC/VAL – Frac Bretagne, 2014) ou encore Esther Ferrer, Todas las variaciones son válidas, incluida esta, (Museo Reina Sofia, Madrid, 2017-2018). Co-commissaire de l’exposition SIGMA au CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux (2013-2014), elle est aussi co-auteur d’un film, avec Pascale Cassagnau, autour des artistes de la galerie Eric Fabre : La parade des objets. Elle enseigne par ailleurs l’histoire et la théorie des arts à l’École supérieure d’art et de design de Grenoble.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loin
Autour du texte
Investigation par Patricia Brignone
07 mars 2019

Les Indes galantes
dans le souffle du krump

Investigation par Patricia Brignone

En 2017, l’artiste Clément Cogitore réalise un film à haute charge énergétique. Sur le plateau de l’Opéra Bastille à Paris, sont réunis une quarantaine de danseurs et de danseuses de krump, danse populaire née dans les années 2000 dans le quartier de South Central à Los Angeles. Ils déploient leurs gestes et imposent leur style et leur culture sous la musique baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes galantes. Bousculant le temps et les genres, et surtout évitant les pièges convenus de l’appropriation, Cogitore réussit ici une œuvre forte qui dépasse les clichés culturels.

Lire aussi...