L’architecture « alimentaire »
du modernisme socialiste

Investigation par Max Cegielski

Sommaire

Depuis la chute du système socialiste en 1989, les autorités polonaises détruisent régulièrement toutes les traces artistiques du vieux régime, ne faisant aucune distinction entre le Réalisme Socialiste et le Modernisme Socialiste pourtant très différents. C’est ainsi que Supersam – chef-d’œuvre architectural de Jerzy Hryniewiecki de 1962 – a été démoli en 2006 et que les fresques, peintures et mosaïques murales d’Edward et Gabriel Rechowicz subissent ici ou là elles aussi le même sort. Les protestations d’artistes et d’architectes n’ont rien changé à ce phénomène dans lequel idéologie et profits immobiliers fonctionnent de concert.

[ 1 ]

Filip Springer, Źle urodzone: reportaże o architekturze PRL-u, Karakter, Cracow, 2011, p.7.

[ 2 ]

Filip Springer, op.cit, p. 7-8.

[ 3 ]

http://neonmuzeum.org/

[ 4 ]

Paweł Giergoń, Mozaika warszawska. Przewodnik po plastyce stolicy 1945-1989, Muzeum Powstania Warszawskiego, Warsaw, 2014, p. 162.

[ 5 ]

In Paweł Giergoń, op.cit., p.10.

[ 6 ]

In Paweł Giergoń, op.cit., p. 9.

[ 8 ]

Max Cegielski, Mozaika. Śladami Rechowiczów, WAB, Warsaw, 2011, p.24.

[ 9 ]

As told by David Crowley in „A land still undiscovered?”, Herito, 17-18, (4/2014-1/2015), p. 12, http://www.herito.pl/en/articles/a-land-still-undiscovered

[ 10 ]

In David Crowley, op.cit, p.19.

[ 11 ]

Max Cegielski, op.cit. p.163.

[ 12 ]

Max Cegielski, op.cit., p. 164.

[ 13 ]

Including „Obrazy w architekturze” in Projekt Kordegarda, curated by Paweł Giergoń.

[ 14 ]

Ewa Toniak, Prace rentowne. Polscy artyści między ekonomią a sztuką w okresie odwilży, Narodowe Centrum Kultury, Warsaw, 2015, p.15.

[ 15 ]

Łukasz Ronduda, „Neo-Avant-Garde Movement in the Security Service Files.”, Piktogram, 9/10, (2007-08), p.34.

[ 16 ]

Łukasz Ronduda, op.cit., p.37.

[ 17 ]

Max Cegielski, op.cit., p.246.

[ 18 ]

Ewa Toniak, op.cit., p.126.

[ 19 ]

Markowska Anna, Dwa przełomy. Sztuka Polska po 1955 i 1989 roku, Wydawnictwo Naukowe Uniwersytetu Mikołaja Kopernika, Toruń, 2012, p.166.

[ 20 ]

Łukasz Stanek, Postmodernism is almost all right. Polish architecture after socialist globalization, Fundacja Bęc Zmiana/Muzeum Sztuki Nowoczesnej, Warsaw 2012, p.8.

[ 21 ]

Paweł Giergoń, op.cit, p.13.

[ 22 ]

Paweł Giergoń, op.cit. p.9.

Un arrêt de tramway en plein cœur de Varsovie : des milliers d’habitants de la capitale descendent à cette correspondance afin de prendre le métro et passent sous les échafaudages qui entourent un immeuble de bureaux en construction. Une pancarte annonce fièrement : It’s Going to be a Good Day (On va vivre une bonne journée)… à…

Envie de réagir ?

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections