L’impermanence de l’architecture
La Nakagin Capsule Tower

Investigation par Chloé Fricout

Sommaire

Après avoir découvert la maquette dans une exposition au Centre Pompidou Metz en France à la fin de l’année 2017, Chloé Fricout et Thibault Capéran visitent plusieurs fois la Nakagin Capsule Tower lors d’une résidence à Tokyo. Projet architectural résolument utopique, le bâtiment, construit en 1972 par l’architecte japonais Kisho Kurokawa, est depuis plusieurs années menacé de démolition. Destruction ou conservation, l’automne 2019 devrait voir scellé le sort de cette tour iconique.

[ 1 ]

Le mouvement métaboliste est lancé lors de la World Design Conference de 1960, à travers la publication d’un manifeste radical intitulé Métabolisme : proposition pour un nouvel urbanisme. Autour de Kurokawa et Kikutake, fondateurs du groupe métaboliste, on retrouve Masato Otaka et Fumihiko Maki architectes, Noboru Kawazoe critique d’architecture, Ekuan Kenji designer industriel, et Kiyoshi Awazu graphist

[ 2 ]

“People always admired the Katsura Detached Palace: they worshipped it during the first phase, then when the second phase was completed they said it was perfect beauty, and then again after the second extension. At each stage, people said it was perfect beauty. (…) Perfect as a constantly changing process. Impermanent beauty, immaterial beauty. So we found a new theory. European beauty was supposed to be eternal, but perhaps we could discover a new aesthetic based on movement”, extrait de l’entretien de Kisho Kurokawa mené par Rem Koolhaas et Hans Ulrich Obrist dans Project Japan Metabolism Talks…, Taschen 2011, p 383.

[ 4 ]

“We were talking about Ise as an invisible continuity’’extrait de l’entretien de Kisho Kurokawa mené par Rem Koolhaas et Hans Ulrich Obrist dans Project Japan. Metabolism Talks…, Taschen 2011, p. 385.

[ 5 ]

« Intentional impermanence », Aki Ishida, Metabolic Impermanence in the Nakagin in Inflection, Journal of the Melbourne School of Design, nov. 2017.

https://www.researchgate.net/publication/330533049_Metabolic_Impermanence_The_Nakagin_Capsule_Tower

[ 7 ]

‘‘Just as an astronaut is protected by a perfect shelter from solar winds and cosmic rays, individuals should be protected by capsules in which they can reject information they do not want thereby allowing an individual to recover his subjectivity and independence”. Extrait de Capsule Declaration, publié en 1969 dans SD Magazine. http://www.kisho.co.jp/page/209.html

[ 8 ]

« The capsule is intented to institute an entirely new family system centered on individuals… the housing unit based on a married couple will desintegrate », extrait de Capsule Declaration, publié en 1969 dans SD Magazine. http://www.kisho.co.jp/page/209.html

Bordée par une voie rapide surélevée et deux rues étroites, la Nakagin Capsule Tower se dresse à la lisière du quartier de Ginza, cœur battant de Tokyo. Constitué de deux tours en béton sur lesquelles viennent se greffer 140 capsules aux dimensions identiques, cet immeuble à la silhouette si singulière, répond à un principe relevant…

Envie de réagir ?

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections