CHRONIQUES DE LA SOUSTRACTION
Épisode 9 – L’observatoire du banal

Chronique par Jean-Baptiste Farkas

Sommaire

Qu’est-ce que la banalyse ? Une analyse du banal, du dérisoire ? Bien au-delà si l’on considère que ses adeptes se réunirent en congrès pendant des années à la gare de Fades dans le centre de la France, pour rien moins qu’une « perte de temps absolue, totale et irrécupérable ».

[ 1 ]

Éléments de Banalyse, Édition de documents établie par Marie-Liesse et Thierry Kerserho, Avec une préface des cofondateurs du Congrès ordinaire de banalyse, Pierre Bazantay et Yves Hélias, Éditions Le jeu de la règle, 2015.

[ 2 ]

Éléments de Banalyse, op. cit., p. 23.

[ 3 ]

Éléments de Banalyse, op. cit., p. 24.

[ 4 ]

Éléments de Banalyse, op. cit., p. 536.

[ 5 ]

Ivan Illich, Énergie et équité, Traduit de l’allemand par Luce Giard (Version française initialement publiée par les éditions du Seuil en 1975), Arthaud Poche, Collection « Les fondamentaux de l’écologie », éditions Flammarion, Paris, 2018, page 27.

[ 6 ]

Éloge de la fadeur, Éditions Philippe Picquier 1991, Le Livre de poche 2010 pour les passages cités, p. 21.

Il était une fois la banalyse, un « mouvement critique et expérimental créé par Pierre Bazantay et Yves Hélias au début des années 1980 ». Banalyse est un mot inventé qui signifie « décomposition du banal ». Extrêmement discret, le mouvement donna lieu au « Congrès ordinaire de banalyse, congrès annuel qui s’est tenu de 1982 à 1991 à la…

Envie de réagir ?

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections