La critique d’art face à la crise

Chronique par Mathilde Roman
Sommaire

La crise du Covid-19 a mis en évidence les fragilités du système culturel, et fait surgir la nécessité de réfléchir et de militer pour une meilleure valorisation de certaines conditions de travail, comme celle de la critique d’art. Si cette pratique d’écriture fondamentalement transversale, non académique, collaborative avec les œuvres et les artistes, ne peut se penser séparément d’un écosystème global, il est néanmoins frappant que ce système l’oublie souvent de ses revendications. Profitant d’une collaboration entre l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA) et Switch (on Paper), Mathilde Roman a mené une enquête afin de discuter des réalités économiques des critiques d’art en temps de crise.