Le « sac Barbès » de Louis Vuitton. L’imposture de l’authenticité

Investigation par Vangelis Athanassopoulos

Sommaire

Nous vivons à l’« ère de la migration ». Les mutations géopolitiques des vingt-cinq dernières années n’ont fait que confirmer cette affirmation, faisant ressortir, en parallèle, le rôle de l’art et de la culture face aux défis que la mondialisation pose à l’imagination et à la représentation. Ce texte prend pour sujet le sac « Barbès », créé par Marc Jacobs en 2007 pour la maison Louis Vuitton, qui imite un type de sac à provisions populaire devenu une sorte d’objet-symbole de la migration.

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections