Ghetto Biennale : chronique d’une révolte annoncée

Investigation par Sandra Delacourt

Sommaire

En dépit d’une crise socio-politique profonde en Haïti, la 6e Ghetto Biennale s’est ouverte le 29 novembre 2019 à Port-au-Prince. Jusqu’à la dernière heure, la tenue de cette manifestation artistique s’est avérée incertaine. Dans un contexte insurrectionnel et d’immense fragilité nationale, ses cofondateurs, André Eugène et Leah Gordon, ont choisi de maintenir une programmation consacrée à l’héritage révolutionnaire de la République haïtienne, tout en voyant ses préoccupations débordées par la réalité d’une vaste révolte populaire et par la brutalité des moyens déployés pour la contenir.

Lire aussi...