Vos restaurants préférés, livrés en moins de 30 000 caractères.

Investigation par Julien Sipra

Sommaire

Les années 2010 ont vu se répandre l’économie numérique et fleurir à travers le monde de nombreuses plateformes telles que Wikipédia, Amazon Mechanical Turk, Leboncoin, Airbnb, Uber, ou BlaBlaCar. Parmi cette diversité ont cru des sociétés, dites plateformes de travail, qui organisent des médiations entre des clients et des travailleurs, et dont les enseignes de livraison de repas à vélo, telles que Deliveroo, Foodora ou UberEats, ne sont qu’un de leurs multiples avatars. Elles propulsent dans la ville une cavalerie vive de roues et de couleurs qui hennit sur les trottoirs, galope les rues, se cabre sur les places. Décor connu, mais des corps inconnus. Mais au fait c’est quoi être livreur à vélo ? C’est qui, c’est quand, c’est où, c’est comment ? Et qu’est-ce que ça signifie d’être téléguidé par son téléphone, rythmé par un algorithme ? Qu’est-ce qu’elles appliquent ces applications ? Alors enquêter pour élucider, enquêter sur le terrain, donc pédales aux pieds et portable en mains ; enquêter, d’un autre côté de la plateforme. Enquêter telle une performance….

[ 1 ]

Ce n’est pas la seule que j’ai retenue mais la seule dont il sera ici question. Dans son ensemble, l’enquête réalisée traite de la mise en calcul des parties liées, mais s’intéresse principalement aux livreurs, par l’algorithme, celui des plateformes de livraison, tout au long de la traversée de celui-ci ; procédant chronologiquement : l’avant, c’est-à-dire les données et conditions, le pendant, c’est-à-dire les opérations, et l’après, c’est-à-dire les résultats et les effets. Délibérément, j’ai fait le choix de ne pas traiter des enjeux socio-économiques que soulèvent ces formes de travail précarisantes dites uberisées. Cela est maintes fois fait ailleurs, et plus légitimement. A ce propos, le lecteur curieux se reportera notamment aux positions et travaux du Collectif des livreurs autonomes de Paris (CLAP) et de la plateforme coopérative Coopcycle, amis.

[ 2 ]

The Algorithm Multiple, the Algorithm Material: Reconstructing Digital Creative Practice – Elizabeth Goodman &Laura Devendorf

[ 3 ]

Algorithms as culture: Some tactics for the ethnography of algorithmic systems – Nick Seaver

[ 4 ]

The Art of Computer Programming – Donald Knuth

[ 5 ]

La métaphore a fait florès depuis la parution de l’essai The Black Box Society. The Secret Algorithms That Control Money and Information – Frank Pasquale

[ 6 ]

Shifter est un anglicisme provenant de l’anglais shift désignant une période de travail. Introduit dans le jargon du secteur par Deliveroo, shifter signifie donc assurer un shift, être disponible pour livrer durant un créneau réservé, le shift.

[ 7 ]

Le cycliste topographe – Frédéric Bonnet

[ 8 ]

Foodora a annoncé le 3 août 2018 son prochain retrait de France tandis que Deliveroo met en place depuis le mois de juin une nouvelle tarification, similaire à celle d’UberEats, constituée d’une part fixe et d’une part variable dépendant de la distance.

Ça a débuté comme ça : un dimanche soir de l’hiver gelant, je pédale pour gagner ma zone de départ et “rejoindre [la] communauté des coursiers”, enfin, après avoir cliqué il y a longtemps déjà sur le bouton Postulez maintenant et vous pourrez commencer dès demain. Demain était dans 45 jours. 45 jours où j’ai…

Envie de réagir ?

Lire aussi...

Parcourez nos éditions

Jean Dupuy par Renaud Monfourny pour la galerie Loevenbruck
04
04

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
Beaucoup plus de moins
03
03

Beaucoup plus de moins

Découvrir l’édition
Encyclopédie des guerres
02
02

L’Encyclopédie des guerres (Aluminium-Tigre)

Découvrir l’édition
O. Loys, bal des Incohérents
001
001

Décembre 2021

Découvrir l’édition
Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
01
01

Art et engagement Enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections