Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Georgia René-Worms 

Biographie

Georgia René-Worms est diplômée de la Villa Arson en 2014. En 2016, elle intègre la formation aux pratiques curatoriales du Magasin à Grenoble. Entre 2016 et 2017, elle a mené une recherche sur les relations entre la scène artistique italienne des années 1960-1970 et les groupes militants féministes. Elle fait partie de la session 2017-2018 du post-diplôme de l’ENSBA Lyon. En 2019, elle est la première lauréate du programme Villa Champollion de l’Institut français au Caire (Égypte). Sa pratique est organique, multiple, et s’étend au-delà de la seule création artistique pour englober l’écriture et le commissariat d’exposition, multipliant les expériences autour de ses objets de recherche sous l’angle de la critique féministe. Dans ses travaux, l’enjeu principal est d’analyser le centre par la marge et de prendre en compte les pluralités de l’identité plutôt que sa seule valeur sociale. Ses textes s’inscrivent dans la lignée des New Narratives, écriture dans laquelle l’auteure s’efforce de présenter honnêtement son expérience subjective sans garantir un texte absolument objectif.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loin
Autour du texte
Investigation par Georgia René-Worms 
Délégation égyptienne au Congrès International des Femmes, Paris, 1945, avec au centre Inji Efflatoun
02 octobre 2020

Cairo Drama

Investigation par Georgia René-Worms 
Délégation égyptienne au Congrès International des Femmes, Paris, 1945, avec au centre Inji Efflatoun

Dans un jeu d’allers et retours éthérés entre Paris et Le Caire, archives politiques et images fantasmées, l’artiste Georgia René-Worms s’immerge dans une enquête où refont surface, à travers vapeurs de Negroni, intuitions subjectives et dérive urbaine, les figures tutélaires de l’avant-garde artistique et des luttes féministes et émancipatrices du milieu du xxe siècle en Egypte.

Lire aussi...