Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Juliette Desorgues

Biographie

Juliette Desorgues est curatrice et auteure indépendante. Elle vit et travaille en France et au Royaume-Uni. Parmi ses projets récents, on peut citer, entre autres, les expositions ‘This future is unthinkable. Yet here we are, thinking it’, Damien & the Love Guru, Bruxelles, 2019 ; ‘Hypersea’, artmonte-carlo, 2018, ainsi que l’exposition et la publication ’Helen Johnson : Warm Ties’, Artspace, Sydney et ICA, Londres, 2018. Elle a travaillé auparavant comme Curatrice Associée à l’Institute of Contemporary Arts, Londres et a assuré des fonctions de commissariat à la Barbican Art Gallery, Londres et la Generali Foundation, Vienne. Elle a étudié l’histoire de l’art à l’Université d’Édimbourg, l’Université de Vienne et l’University College London.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loinContexte & Biographies

Contexte & Biographies :

Cet entretien a été mené par Juliette Desorgues, curatrice et écrivaine indépendante, anciennement Commissaire Associée à l’Institute of Contemporary Arts, à Londres, avec les artistes britanniques Peter Dunn et Loraine Leeson. La discussion se concentre sur l’action militante collaborative engagée par les deux artistes entre 1977 et 1980, la Bethnal Green Hospital Campaign (1977-1978) et l’East London Health Project (1978-1980). Par le biais de différentes plateformes et supports, parmi lesquels des discussions, des actions, des affiches, des films et des expositions, le duo d’artistes a cherché à mettre en lumière les problèmes majeurs apparus dans le domaine de la santé publique à l’époque : fermetures d’hôpitaux dues à des compressions budgétaires ainsi que les menaces pesant sur des enjeux tels que la santé mentale, l’avortement, la contraception et les droits des femmes.

Peter Dunn est directeur d’ART.e @ the art of change, qu’il a fondé en 2001 pour un nouveau départ dans la relation entre l’Art, la Régénération, les Technologies et l’Environnement (d’où le nom ART.e) et en tant qu’organisation héritière de The Art of Change, du Docklands Community Poster Project et de l’East London Health Project, créés avec Loraine Leeson. Ses œuvres dans l’espace public se trouvent à Portsmouth, Stevenage, Gravesend, Bournemouth, Oxford et Londres (Tower Hamlets, Newham, Camden & Islington, Hackney, Southwark, Lewisham, Kensington & Chelsea et Havering). Voir www.arte-ofchange.com. Il a écrit des articles pour des publications en Grande-Bretagne et à l’international sur des thèmes liés à l’art, aux actions collectives, aux interventions et aux collaborations, et plus récemment aux médias numériques et à la société connectée. Parmi ses textes les plus récents : Intentions and Interventions (chapitre 8), NUTOPIA a critical view of future cities, Malcolm Miles & Jennie Savage (Plymouth University Press Degen) ISBN978-1-84102-264-2. p100-115. Il a donné de nombreuses conférences, notamment comme « Distinguished Visiting Professor » à l’Université de Californie à Davis, ainsi qu’à la Cranbrook Academy à Detroit. Il a été Directeur d’Etudes du Master Art and Media Practice et Directeur d’études (doctorat) à l’Université de Westminster de 2004 à 2011. Il a récemment créé artSerpent, à La Serpent, près de Limoux en France.

Loraine Leeson est artiste visuelle. Elle travaille avec les habitant·e·s des territoires, dans le but de véhiculer les connaissances locales dans le domaine public, afin d’alimenter la transformation sociale. Parmi ses premiers projets, mentionnons le Docklands Community Poster Project dans les années 1980, VOLCO, une planète dans le cyberespace construite par plus de mille enfants dans quatre pays, et The Young Person’s Guide to East London créé par quatre cents adolescent·es. Ces projets ont remporté le prix Media Trust Inspiring Voices et l’Olympic Inspire Mark, tandis que son œuvre publique The Catch, à laquelle ont participé trois cents jeunes, a été classée parmi les Landmarks de Londres 2012. Plus récemment, Loraine Leeson a travaillé avec des habitant·es à la résolution de problèmes environnementaux. Active Energy, un travail en cours avec des personnes âgées, axé sur les énergies renouvelables, a obtenu le prix RegenSW Arts and Green Energy en 2016, tandis que Jal ! un projet pluridisciplinaire en Inde (2018) a porté sur les problèmes de pénurie d’eau dans les régions désertiques. Les réalisations de Loraine Leeson ont été célébrées par une exposition rétrospective qui a été présentée à Berlin, Londres, Toronto et Dublin de 2005 à 2008. En 2017, son travail de photomontage avec l’artiste Peter Dunn en soutien aux campagnes pour les établissements de santé a été exposé à l’ICA, à Londres. La même année a vu la publication de son livre Art:Process:Change, qui propose le point de vue d’une spécialiste sur le fonctionnement des projets artistiques en situation sociale. Loraine Leeson est également titulaire d’un master en art et pratique sociale de l’Université de Middlesex et elle dirige l’association artistique d’utilité publique cSPACE.

Autour du texte
Investigation par Juliette Desorgues
04 juillet 2019

De l’art comme forme d’activisme, entretien avec Peter Dunn et Loraine Leeson par Juliette Desorgues.

Investigation par Juliette Desorgues

Au milieu des années 1970, le système de santé publique du Royaume-Uni connaît de fortes coupures budgétaires, d’abord instaurées par le gouvernement travailliste de James Callaghan (1974-1979) et renforcées ensuite par Margaret Thatcher (1979-1990). Ces réductions entraînent la fermeture de plusieurs petits hôpitaux dans le pays et de prestations des services de santé considérablement amoindries. La Bethnal Green Hospital Campaign (1977-78) et l’East London Health Project (1978-1980) cherchent alors à s’opposer à ces problèmes par un processus de collaboration et d’engagement auprès de la communauté locale et les conseils municipaux de l’est de Londres.
L’entretien aide à comprendre les pratiques générales des artistes, les principes de collaboration et d’engagement au centre de leur travail, et souligne leur pertinence actuelle, notamment à l’heure où les menaces sur le fonctionnement de la santé publique sont plus que jamais d’actualité en Grande-Bretagne comme dans tant d’autres pays.

Lire aussi...