Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Maurice Fréchuret

Biographie

Maurice Fréchuret est un historien de l’art et conservateur en chef du patrimoine. Détenteur d’un doctorat de Sociologie et d’un doctorat d’Histoire de l’Art Conservateur au musée d’Art moderne de Saint-Étienne de 1986 à 1993, puis du musée Picasso à Antibes de 1993 à 2001. Il fut aussi directeur du capc Musée d’art contemporain de Bordeaux de 2001 à 2006, puis conservateur des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes (2006-2014). Il a organisé de nombreuses expositions au cours de sa carrière et écrit dans de nombreux catalogues. Il est, en outre, l’auteur de : Effacer, paradoxe d’un geste artistique (Presses du réel, Paris, 2016), Prix Pierre Daix, 2016. Exils, (en collaboration avec Laurence Bertrand-Dorléac) (RMN, Paris, 2012). Les Années 70, l’art en cause (RMN, Paris, 2003). L’Art médecine (en collaboration avec Thierry Davila) (Musée Picasso, Antibes, RMN, Paris, 1999). L’Envolée, L’Enfouissement (Skira, Milan, RMN, Paris, 1995). La Machine à peindre (Jacqueline Chambon, Paris, 1994). Le Mou et ses formes (première édition : éditions ENsBA, Paris, 1993) ; (Jacqueline Chambon, Paris, 2004).

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loin
Autour du texte
Essai par Maurice Fréchuret
30 mars 2020

Jean-Baptiste Ganne ou L’arte di Disoccuparsi

Essai par Maurice Fréchuret

Dans son ouvrage Malaise dans l’esthétique, Jacques Rancière, évoquant le rôle de l’artiste engagé, se risquait à en définir la pratique. L’art, dans cette perspective, devient ce « qui se propose de donner conscience des mécanismes de la domination pour changer le spectateur en acteur conscient de la transformation du monde1 ». Si, dans cet énoncé, l’objectif est […]

Lire aussi...