Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Jérémy Piette

Biographie

Diplômé de la Villa Arson en 2015, Jérémy Piette est artiste et journaliste. Il écrit pour les pages Culture de Libération pendant 3 ans (2016 – 2019) et continue à présent de collaborer de manière plus épisodique, afin de poursuivre en parallèle sa pratique artistique. Il a notamment écrit pour Vogue Hommes et les Cahiers du Cinéma.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loinBonus

Bonus :

Fenêtre sur cour, version timelapse
En 2 minutes 58 secondes, un hommage du réalisateur Jeff Desom au classique d’Alfred Hitchcock

Voir le timelapse

Autour du texte
Chronique par Jérémy Piette
Fenêtre sur cour, Alfred Hitchcock, 1954
04 avril 2020

Journal 1 – Rester visible

Chronique par Jérémy Piette
Fenêtre sur cour, Alfred Hitchcock, 1954

Maîtriser le visible, circonvenir le visible. Rester soi-même visible. Avec les semaines de confinement qui s’enchaînent, nous vient la peur de s’évanouir hors-champ. Loin des rues, loin des gens. Cette indicible peur de disparaître, les uns aux autres, les uns pour les autres. Devenir fantôme. Les appels sur Skype, sur Zoom se multiplient, les apparitions sur Instagram aussi, Tik Tok et lives sur Facebook. On se divise en une succession de fenêtres web, on clone – pour mieux l’immortaliser – sa propre existence par la grâce des webcams. Les écrans sont des passages vers d’autres mondes-pixels.

Lire aussi...