Marc Buchy, cours
portrait

24 novembre 2021

Marc Buchy, cours

Marc Buchy. Disséminer pour inséminer

Entretien par Marion Zilio

Sommaire

Pour Marc Buchy une partie de l’art contemporain reste profondément matérielle et articulée autour de l’objet, de l’aura et du rétinien ; quand la société se fonde, elle, sur la savoir, la recherche-création ou la data. Depuis la « critique artiste » identifiée dans Le nouvel esprit du capitalisme par Luc Boltanski et Ève Chiapello, les paradigmes artistiques se sont diffusés à l’intérieur du modèle libéral. Inversement, les notions de marché, d’entrepreneuriat ou de valeur d’échange sont apparues dans la sphère culturelle. Marc Buchy se glisse dans les interstices de ce capitalisme culturel et cognitif afin d’en révéler les incohérences. Artiste mobilisant des œuvres-de-service ou des œuvres-entreprises, il s’intéresse aux connaissances et se demande « ce que le savoir fait être ». Comment transmet-on le patrimoine immatériel et les savoir-faire à travers le temps ? Dans quelles mesures la pensée rationnelle occidentale quadrille-t-elle nos gestes, notre travail, notre repos, nos loisirs ? À travers des hacks discrets, il tente de déstabiliser l’ordre vectorialiste qui détient le monopole des informations marchandisées au profit de pratiques « imprévisibles », tout à la fois infravisuelles et fortuites.

Lire aussi...