Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Laurent Quintreau

Biographie

Membre fondateur de la revue Perpendiculaire, Laurent Quintreau travaille dans la publicité et dirige le Betor-pub, le syndicat cfdt de la nouvelle économie. Il est l’auteur d’un essai, de quatre romans et publie régulièrement des textes de réflexion sur l’actualité juridique, économique et sociale (journal Le Monde, revue esprit, revue cadres cfdt…). Il est aussi membre du jury GESTES (Groupe d’Etudes Sur le Travail et la Souffrance au Travail) pour le concours « Ecrire le travail » et réalise des interventions dans le champ universitaire. Son activité littéraire et théorique se nourrit des matériaux les plus hétéroclites qu’il brasse au cours de sa double expérience de salarié et de responsable syndical : réunion de onze cadres supérieurs autour d’une table où l’enfer, le purgatoire et le paradis qui délimitent les espace-temps à la façon de La Divine comédie de Dante (Marge brute, Denoël, 2006) ; chassé-croisé mystique où se rencontrent sages tibétains, cadres supérieurs, neurologues et artistes en quête d’expériences esthétiques radicales (Mandalas, Denoël, 2009) ; vie et mort d’une petite mouche qui traverse les espaces et les règnes (La chimie des trajectoires, Rivages, 2014) ; exploration de la manière dont le travail affecte la subjectivité (Le moi au pays du travail, Plein jour, 2015). Dans Ce qui nous guette, paru en avril 2018 (Rivages), dix personnages voient leur vie quotidienne basculer de plus en plus fort, selon une logique d’algorithmes fous et exponentiels.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loin
Autour du texte
Essai par Laurent Quintreau
25 octobre 2018

Le syndicalisme ou l’art de faire tenir les mondes

Essai par Laurent Quintreau

Si tout le monde pense pouvoir cerner avec un minimum d’assurance et de précision ce qu’est un syndicat, personne ne sait précisément quels flux juridiques, économiques ou sociaux une activité de syndicaliste est capable de générer, d’augmenter ou de stopper. Comment, au-delà, ou plutôt en deçà des formes visibles du fait syndical (mobilisations, déclarations, pétitions, assignations) se tisse un ensemble de gestes et de liens qui modifient la texture du réel et font advenir de nouvelles normes, à rebours de la logique instrumentale des indicateurs chiffrés. Un essai par l’écrivain et syndicaliste Laurent Quintreau.

 

Lire aussi...