Le syndicalisme ou l’art de faire tenir les mondes

Essai par Laurent Quintreau
Sommaire

Si tout le monde pense pouvoir cerner avec un minimum d’assurance et de précision ce qu’est un syndicat, personne ne sait précisément quels flux juridiques, économiques ou sociaux une activité de syndicaliste est capable de générer, d’augmenter ou de stopper. Comment, au-delà, ou plutôt en deçà des formes visibles du fait syndical (mobilisations, déclarations, pétitions, assignations) se tisse un ensemble de gestes et de liens qui modifient la texture du réel et font advenir de nouvelles normes, à rebours de la logique instrumentale des indicateurs chiffrés. Un essai par l’écrivain et syndicaliste Laurent Quintreau.