Les artistes refont le monde
Le dossier

Le dossier : « Aspects de la critique d’art internationale contemporaine »

Essais et investigations
Un partenariat avec AICA International

 

Qu’il s’agisse d’articles publiés à l’issue d’un symposium AICA ou produits par Switch (on Paper) suite à un appel à candidature international, les textes réunis dans ce dossier témoignent de la diversité, de la singularité et de la permanence d’une critique d’art dont la place reste plus que jamais nécessaire pour appréhender les enjeux du monde, en replaçant les artistes et la culture au cœur du débat. Un partenariat qui matérialise une communauté d’esprit et le soutien actif de Switch (on Paper) pour les critiques d’art, dont le statut et l’avenir font l’objet d’une réflexion de fond.

L’Association internationale des critiques d’art, (AICA) est une ONG créée en 1950 sous le patronage de l’UNESCO dans le but de renforcer mondialement la libre expression de la critique d’art et d’en assurer la diversité. Elle a pour missions, la promotion de la discipline dans le domaine de l’art en renforçant ses fondements méthodologiques ; la protection des intérêts moraux et professionnels des critiques d’art en faisant valoir, en commun, les droits de tous ses membres ; l’assurance d’une liaison permanente entre tous ses membres en favorisant les rencontres nationales et internationales ; l’amélioration et l’extension de l’information et des échanges dans le domaine des arts plastiques et la contribution au rapprochement et à la connaissance réciproque des cultures.

L'auteur

L'auteur : Ewa Sułek

Biographie

Ewa Sułek is an art historian, curator, writer and researcher. She studied art history at the University of Warsaw and the University of Cambridge. Her main research interests include contemporary Ukrainian art and relationships between art and politics. She is currently working on her PhD thesis about contemporary art spaces in Kyiv, carried out at the Academia Copernicana, interdisciplinary doctoral school at the Nicolaus Copernicus University in Toruń, in collaboration with the University of Cambridge Ukrainian Studies. Author of the book Chłopak z pianinem. O sztuce i wojnie na Ukrainie (The boy with the piano. On art and war in Ukraine, PWN, Warsaw 2018). She has also published short stories, and her most recent work is a theatre play about the absurdities of war in Donbas, Animals Who Ate Their Humans, premiered at the Corpus Playroom of the ADC Theatre in Cambridge in 2020. Together with artist Paweł Zaręba, she founded and runs the Lescer Art Center in Zalesie Górne near Warsaw.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loinPartenariat

Partenariat :

Partenariat éditorial avec AICA International

Ce texte de Ewa Sułek est publié dans le cadre d’un partenariat avec l’AICA suite à un appel à participation international lancé à la fin de l’année 2019. Sur une soixantaine de propositions d’articles, quatorze ont été retenues et sont publiées à partir du 28 août dans le cadre de Manifesta 13 Marseille au sein du programme Les Parallèles du Sud.

L’Association internationale des critiques d’art, (AICA) est une ONG créée en 1950 sous le patronage de l’UNESCO dans le but de renforcer mondialement la libre expression de la critique d’art et d’en assurer la diversité. Elle a pour missions, la promotion de la discipline dans le domaine de l’art en renforçant ses fondements méthodologiques ; la protection des intérêts moraux et professionnels des critiques d’art en faisant valoir, en commun, les droits de tous ses membres ; l’assurance d’une liaison permanente entre tous ses membres en favorisant les rencontres nationales et internationales ; l’amélioration et l’extension de l’information et des échanges dans le domaine des arts plastiques et la contribution au rapprochement et à la connaissance réciproque des cultures.

AICA News

 

Éditeur Associé, Fonds de dotation Emerige

Emerige: un mécène militant de la culture

Ce texte comme tous les textes publiés en partenariat avec l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art) entre les mois d’août, septembre, octobre et novembre 2020, est coproduit avec le soutien du Fonds de dotation Emerige.
Convaincu que l’art peut changer le quotidien, Emerige est un mécène engagé en faveur de la création contemporaine et du rapprochement de la culture avec tous les publics, en particulier les plus jeunes. Le Fonds de dotation Emerige encourage les jeunes artistes de la scène française via la Bourse Révélations Emerige et soutient des programmes d’éducation artistique et culturelle.

Bâtisseur d’une ville plus innovante, plus durable et plus généreuse, le groupe contribue également à l’essor de l’art dans la ville, à travers l’acquisition et la commande d’œuvres d’art dans le cadre de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre ».

Fonds de dotation Emerige

 

Parallèles du Sud, Manifesta 13 Marseille

Cette série de publications publiées en partenariat l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art) fait partie des 86 projets labellisés « Les Parallèles du Sud », dans le cadre de MANIFESTA 13 qui se déroulera à Marseille du 28 août au 29 novembre 2020.

Créée par l’historienne de l’art néerlandaise Hedwig Fijen, Manifesta est l’unique biennale européenne itinérante qui a vu le jour dans les années 1990 en réponse aux changements politiques, économiques et sociaux qui ont suivi la fin de la guerre froide, dans un contexte d’intégration européenne. Manifesta est progressivement devenue une plateforme d’échanges entre l’art et la société où le milieu artistique et culturel est invité à produire de nouvelles expériences créatrices avec, et pour, le contexte dans lequel il s’inscrit. Manifesta repense les relations entre la culture et la société en explorant et en catalysant les changements sociaux positifs en Europe à travers la culture contemporaine, dans un dialogue continu avec la sphère sociale du lieu d’accueil.

Organisée tous les deux ans dans une ville d’accueil différente, chaque nouvelle édition a ses fonds propres et est gérée par un mix d’équipe permanente internationale et de spécialistes locaux. Manifesta travaille depuis ses bureaux à Amsterdam et Marseille.

Manifesta 13

Autour du texte
Investigation par Ewa Sułek
Yevgen Nikiforov from the series Decommunized Ukrainian Soviet
04 septembre 2020

The Past Living in the Future: Ukrainian Politics of Memory in Visual Arts after Maidan

Investigation par Ewa Sułek
Yevgen Nikiforov from the series Decommunized Ukrainian Soviet

The mechanism of forgetting about the Soviet past, through the erasure of the physical remnants of the former system, was particularly strong in Ukraine in the past years. Today, a war of remembrance is raging, as many Soviet monuments and other relics of Soviet history are destroyed. The future of Ukraine is to be constructed on the basis of a particular picture of the past.

Texte disponible uniquement en anglais

Lire aussi...