L’art, bassin d’enrichissement. Entretien avec Luc Boltanski et Arnaud Esquerre 1/3

Entretien par Catherine Millet
Sommaire

Enrichissement, une critique de la marchandise (Gallimard, NRF) est un ouvrage qui fera date. Pour la première fois, un secteur de l’économie des sociétés occidentales, souvent occulté, voire tabou, est analysé. Les auteurs, Luc Boltanski et Arnaud Esquerre, mettent au jour le riche « gisement » que constituent pour le capitalisme les industries du luxe, le patrimoine et les œuvres d’art, trois domaines souvent associés sinon confondus. Il s’agit d’une vaste et déterminante réorganisation du capitalisme au sein de laquelle l’art, y compris contemporain, joue un rôle majeur. Si, comme moi, vous aviez la naïveté de croire que la « bulle spéculative » du commerce de l’art risquait d’éclater un jour, et qu’on reviendrait à des prix « normaux », faites-vous une raison : c’est fait pour durer.