Les artistes refont le monde

Virginie Bobin

Biographie

Virginie Bobin travaille au croisement de la recherche, des pratiques curatoriales et éditoriales, de la pédagogie et de la traduction. Particulièrement concernée par des réflexions sur le soin, l’économie de l’art, la maintenance et l’hospitalité, elle s’efforce de créer des conditions et des situations de travail où la durabilité des engagements et des échanges de savoirs prime sur la visibilité ; et où puissent s’épanouir amitiés, soutien et attention aux autres, qu’il·elle·s soient artistes, curateur·trice·s, chercheur·e·s, salarié·e·s d’institutions artistiques, étudiant·e·s ou « publics ». Depuis 2018, elle mène une recherche doctorale dans le cadre du PhD-in-practice en recherche artistique de l’Académie des Beaux-Arts de Vienne. La même année, elle co-fonde avec Victorine Grataloup l’association QALQALAH قلقلة, plateforme d’échanges artistiques, de recherche et de traductions. Elle collabore avec les artistes Mercedes Azpilicueta et Franck Leibovici autour de projets éditoriaux et curatoriaux. Auparavant, elle a été Responsable des programmes de la Villa Vassilieff, lieu de résidences, de recherche et d’expositions qu’elle a co-créé en 2016. Elle a travaillé pour Bétonsalon – Centre d’art et de recherche, le Witte de With Center for Contemporary Art (Rotterdam), Manifesta Journal, Les Laboratoires d’Aubervilliers et Performa, la Biennale de Performances de New York. Ses projets curatoriaux et de recherche ont été présentés dans des institutions internationales, telles que Centro Centro, MoMA PS1, e-flux spaceo Tabakalera.

Contributions