Les artistes refont le monde

Elvan Zabunyan

Biographie

Elvan Zabunyan est historienne de l’art contemporain, critique d’art et professeure à l’université Rennes 2, où elle a dirigé le Master Métiers et Arts de l’Exposition de 2002 à 2019. Ses travaux croisent les problématiques raciales, postcoloniales et féministes, ainsi que l’histoire politique et culturelle des États-Unis en lien avec l’engagement artistique depuis les années 1960. Elle a publié un ouvrage pionnier sur les arts visuels africains-américains, Black is a color, une histoire de l’art africain américain (Dis Voir, 2004), ainsi que la première monographie de l’artiste coréenne-américaine, Theresa Hak Kyung Cha, Theresa Hak Kyung Cha – Berkeley – 1968 (Presses du réel, 2013, à paraître en anglais fin 2020). Elle a codirigé des ouvrages, écrit de nombreux articles pour des recueils, des catalogues d’exposition et des périodiques, parmi lesquels Adrian Piper (MoMA, 2018), Ellen Gallagher (WIELS, 2019), LaToya Ruby Frazier (MUDAM, 2019), Kehinde Wiley (Templon, 2019), « The Muted Sound of Speaking Silence » (Kunsttexte.de, 2020), « Lorna Simpson : Hearing Images » (InSITE, 2020). Elle vient de codiriger le dossier « Pratiquer l’histoire par les arts contemporains » de la revue Esclavages et Post-esclavages (CIRESC/CNRS), mai 2020. Elle contribue régulièrement à la revue Critique d’art et au quotidien AOC media.

Contributions