Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Jean Baptiste Ganne

Biographie

Né en 1972 à Gardanne, Jean-Baptiste Ganne vit et travaille à Nice. (Dé)formé d’abord à l’Ecole Nationale de la Photographie à Arles puis à la Villa Arson à Nice, il expérimente diverses voies d’expression et n’hésite pas à marier les genres : écriture, lectures-performances, installations sonores, photo et vidéo. Son activité d’artiste s’articule autour de « la représentation du politique et la politique de la représentation » comme, par exemple, dans le Capital Illustré (Illustration photographique du livre de Marx). Il s’agit d’interroger plus précisément la dialectique entre l’image et le langage. Artiste pluridisciplinaire, il s’attache également à favoriser les rencontres entre artistes et disciplines comme au sein de La Station à Nice, collectif d’artistes dont il est l’un des animateurs, notamment depuis sa réouverture aux abattoirs de Nice en 2009. En résidence à la Rijksakademie à Amsterdam en 2003 et 2004, il a été pensionnaire à la Villa Médicis de 2006 à 2007. Il est maintenant Professeur à la Villa Arson, Nice depuis 2012.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Autour du texte
Chronique par Jean Baptiste Ganne
Gruppi di Difesa della Donna - Contadine
29 avril 2018

Mai 68 contrarié

Chronique par Jean Baptiste Ganne
Gruppi di Difesa della Donna - Contadine

À l’occasion du passage symbolique au cap des 50 ans de Mai 68 en France, Switch (on Paper) souhaite remettre en lumière un texte de Jean-Baptiste Ganne (né en 1972), publié dix ans plus tôt, dans lequel l’artiste se livre à un portrait éclairant et comparé de la dernière « révolution » française. Ce texte a été écrit en réponse à une question de Maja et Reuben Fowkes au sujet du rapport de l’artiste avec le mouvement de 1968.

Lire aussi...