Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Isabelle Rodriguez

Biographie

Après une Licence à la Sorbonne puis un Master d’arts plastiques à l’Université de Saint-Etienne, Isabelle Rodriguez s’engage dans un second cycle à l’école supérieure des beaux-arts de Nîmes où elle obtient un Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique en juin 2017 avec les félicitations du jury. Elle construit des récits qu’elle livre à l’oral, présentant des archives — photographies, films, actes d’états civils ou judiciaires — et racontant ses expéditions à travers l’Europe à la recherche des personnages oubliés de l’Histoire. Elle choisit d’explorer plus en avant son rapport à l’écriture en intégrant le Master de Création Littéraire du Havre, cohabilité par l’Université et l’ESADHaR. Aujourd’hui et dans ce cadre, elle travaille à l’écriture d’un roman qui raconte, entre autre, comment un orphelinat a été complètement décimé par la grippe espagnole, tout en continuant son travail plastique dans son atelier havrais.

Contributions
Voir tous les auteurs +
Autour du texte
par Isabelle Rodriguez
22 novembre 2018

D’art et d’estime

par Isabelle Rodriguez

« Nous sommes le seul pavillon européen ! », pouvait clamer avec fierté la conservatrice et commissaire d’exposition Timea Junhaus à propos du pavillon « Paradis perdu » installé dans les murs du Palais Pisani en 2007, lors de la 52ème Biennale de Venise. Le pavillon présentait en effet des œuvres d’artistes Roms venus des quatre coins de l’Europe, et de nationalités différentes. Il s’agissait d’une première au sein de cette manifestation internationale, surtout en terme de visibilité donnée aux artistes issus de cette culture.

Lire aussi...