Hourras et Désarrois, l’émission

Pologne| Views: 124

En complément des trois textes publiés au mois de juin 2019 sur la situation politique et culturelle en Pologne, Switch (on Paper) vous propose le podcast d’une émission réalisée par *DUUU Radio, diffusée en direct le 17 mai 2019. Il s’agit du premier podcast mis en ligne par Switch (on Paper). D’autres sont programmés dans les semaines et mois à venir.

 

Une émission réalisée en direct au studio *DUUU Radio / Folie N4 le 17 mai 2019.

 

Le plateau était animé par Loraine Baud de *DUUU Radio, Eric Mangion et Luc Clément, co-fondateurs de Switch (on Paper) et Agnieszka Żuk (auteure de Hourras et désarrois. Scènes d’une guerre culturelle en Pologne, traductrice littéraire et enseignante), Isabelle Jannes-Kalinowski (traductrice littéraire), Agnieszka Kawczak (militante féministe, co-fondatrice du collectif Nous d’abord) et Mateusz Chmurski (enseignant et chercheur à l’Université Paris-Sorbonne).

Les textes sont issus de l’ouvrage Hourras et désarrois. Scènes d’une guerre culturelle en Pologne publié le 16 mai 2019 par les éditions Noir sur Blanc (Lausanne) sous la direction d’Agnieszka Żuk.

Quelle est l’origine profonde des événements politiques qui secouent aujourd’hui la société polonaise et retentissent à travers l’Europe : refus d’accueillir des migrants, proposition de loi mémorielle sur la Shoah, introduction de lois portant atteinte à l’indépendance de la justice ou tentative d’interdire totalement l’IVG, pour ne citer que les plus médiatisés ? Et enfin, comment expliquer les causes de la volte-face antieuropéenne qu’a effectuée, il y a peu, « le meilleur élève de l’Union européenne » ?

L’objectif de cet ouvrage collectif est d’apporter une vision en profondeur, nuancée et intime, de la Pologne contemporaine, à travers sa culture, comprise ici comme un ensemble de manières de penser, de sentir et d’agir propres à une société donnée. Les événements d’actualité de ces dernières années y apparaissent à l’intérieur d’un réseau complexe de narrations et d’omissions historiques, de traumatismes et de refoulements ; ils sont confrontés à des modèles culturels existants, plongés dans l’imaginaire collectif, désamorcés par l’humour ou déformés par les stéréotypes.

Auteurs ou auteures : Agata Adamiecka, Przemysław Czapliński, Olga Drenda, Agnieszka Graff, Mikołaj Grynberg, Maciej Jakubowiak, Dariusz Kosiński, Iwona Kurz, Andrzej Leder, Jan Sowa, Aleksandra Małecka, Piotr Marecki, Karol Sienkiewicz, Kaja Puto, Maja Staśko, Stach Szabłowski, Ziemowit Szczerek et Oksana Zabuzko.

 

 

Couverture : Jardin d’hiver de Daniel Rycharski.

Laissez un commentaire