Poésie sonore
La Fondation Bonotto

Italie| Views: 409

La poésie phonétique puis sonore a toujours représenté au XXe siècle un acte de résistance. Quitte à abandonner parfois la sémantique, les avant-gardes en ont fait le fer de lance de leur lutte contre les systèmes, les croyances et les dogmes.

Que reste-t-il aujourd’hui de ces luttes héroïques ? Des mythes et des légendes. Mais les temps ont changé, les combats aussi. Les utopies n’ont plus le même visage. Les nouvelles technologies ont envahi aujourd’hui l’espace du langage, pour le meilleur ou pour le pire. Pour le pire en imposant une rationalisation digitale des mots et des sons. L’Anglais de Shakespeare devient celui de Wall Street. Pour le meilleur en offrant au langage des sources et des outils infinis.

Depuis les années 1950, les progrès technologiques ont ainsi permis à la poésie phonétique de devenir sonore. Mais on s’y perd entre l’utilisation de ces outils comme des simples vecteurs, l’absence de poésie derrière des procédés techniques ou, pire encore, la fascination de leur pouvoir (le cultuel).

On s’y perd aussi car l’oralité a fait un grand retour dans l’art de ces dernières années, parfois dans la confusion et dans l’usage intempestif de la parole. Mais la poésie sonore évolue avec son temps. Elle nous plonge de manière directe et immersive dans ces artistes qui utilisent toujours les mots et les sons comme exercice d’émancipation. La poésie permet encore de placer l’homme au cœur de la vie et de l’art. Comment rester humain quand le monde se démultiplie ? Comment affirmer sa singularité ?

La Fondation Bonotto a été créée à Molvena dans le nord de l’Italie (province de Vicence) afin de promouvoir la collection de Luigi Bonotto qui rassemble, depuis le début des années 1970, de nombreuses œuvres poétiques : documents audio, vidéos, affiches, livres, magazines et éditions d’artistes Fluxus et de la poésie concrete, visuelle, sonore et de mail art.

Couverture : Henri Chopin, AUDIOPOEMS. Tangent Records, London, 1971. 12 » vinyl record. Collection Luigi Bonotto

Laissez un commentaire